L’Atelier bio-numérique invité par l’UIA pour organiser un workshop durant son Congrès Mondial 2017 à Séoul

Le Laboratoire expérimental de la Cité des sciences et de l’industrie à Paris est invité par l’UIA (Union Internationale des Architectes) pour son Congrès mondial à Séoul, qui se tiendra du 3 au 7 septembre 2017 : http://www.uia2017seoul.org Lire la suite

2017 Seoul UIA Workshop + exhibition : Bio-digital as soul of the City

Toward complex design

The international Bio-digital movement develops on a Franco-Korean axis. It brings together academics and creatives. These specialists reconcile new methods of scientific analysis, and new approaches to creation and planning. They want to meet the new demands of populations and to satisfy our new global constraints.

This movement is interested in new methods of constitution / re-constitution of the real and of realities, which are proposed by digitals and biologicals.

How can parameterization, algorithmic, ecosystem, and self-organization extend and enrich project approaches in the fields of architecture, town planning, landscape, agriculture, governance, art, sustainable development ? That is the central question. We have to examine new project approaches. Lire la suite

Workshop + exposition UIA Seoul 2017 : Le bio-numérique comme âme de la ville

Vers la projétation complexe

Le mouvement international de pensée Bio-digital se développe sur un axe franco-coréen. Il rassemble des universitaires et des créatifs. Ces spécialistes concilient les nouvelles méthodes d’analyse scientifiques et les nouvelles démarches de création et d’aménagement. Ils veulent répondre aux nouvelles exigences des populations et satisfaire aux nouvelles contraintes planétaires.

Ce mouvement de pensée s’intéresse aux nouvelles méthodes de constitution / re-constitution du réel proposées par le numérique et le biologique.

Comment le paramétrage, l’algorithmie, l’écosystémie, l’auto-organisation, peuvent-ils féconder et enrichir les démarches de projet dans les domaines de l’architecture, de l’urbanisme, du paysage, de l’agriculture, de la gouvernance, de l’art, du développement durable? Telle est la question centrale. Les nouvelles démarches de projétation sont à examiner.

Lire la suite

6 conférences pour alimenter le workshop « Habitat résilient, climat et numérique »

Rencontres du mardi 16 au dimanche 21 février à 15h :

mardi 16 février :
« Imaginer l’architecture comme une partition » par Cédric Brandilly – plasticien analyste urbain.

mercredi 17 février :
« Quelle Ville en 2030 ? » parJoëlle Gitton – Directrice du programme corporate « ville et bâtiment de demain » Direction Recherche et technologies ENGIE.

jeudi 18 février :
« Représentations et dynamique de la ville » par Gilles Gesquière – Professeur à l’université Lumière Lyon 2 Chercheur à LIRIS au CNRS

vendredi19 février :
« Technologies numériques, ville et architecture : Quels enjeux pour demain? » par Serge Wachter – Professeur à l’ENSAPLV

samedi 20 février :
 » Cadre de vie et solidarité numérique » par Claire Bailly – architecte paysagiste, enseignante – et Jean Magerand – architecte paysagiste enseignant

dimanche 21 février :
« Le logement social dans l’Union soviétique: formation et mutations » par LiudmilaPiskareva -doctorante université Paris Diderot

Workshop à Séoul (Seoul Citizen Hall)

IMG_5018

Ce workshop est un atelier de MediArchi (Media + Architecture), avec les étudiants internationaux en architecture, urbanisme, paysage et multi-médias avancés.
Ce workshop se tient en même temps que 2 journées de colloque faisant intervenir des experts, et qu’une exposition de ‘5 Artistes + 5 Architectes’ autour du thème “Bio-Digital”.

L’événement est également une coopération internationale entre la ville de Séoul et l’Ambassade de France en Corée.

 

Partenaires

Séoul Citizen Hall, Ambassade de France en Corée, Séoul Citizen Office, Institut urbain international, Universcience / Cité des sciences et de l’industrie à Paris, Université Yeungnam, Institut Français, Université de Mons (Belgique), Atelier International pour la Cité Bionumérique, DMP partners (Séoul)

 

Jury / coordination

Baek SeungMan (professeur à l’Université Yeungnam, Corée), Jean MAGERAND (professeur Faculté d’Architecture et d’Urbanisme de l’Université de Mons, Belgique), Claire BAILLY (Ecole d’architecture de Montpellier, France), Kim Hyeonggi (Université de Chung-Ang, Séoul, Corée), Mun Jinho (représentant DMP), Son Sukyoung (directrice deojum Art Centre)

 

Comité organisateur

Baek SeungMan (Université Yeungnam direction d’ensemble), Son Sukyoung (deojum Art Centre, Exposition), Choe Jeongpil (Séoul Administration civile, superviseur de l’espace de production), Kim Gihong 1 (Kyosks, conseiller exécutif), Kim Gihong 2 ((impression 3d) , Bak Hyerin (Université féminine Ewha, conception d’ensemble)

 

Enseignants

Kim Gihong (design urbain Directeur KyOsk, architecte DPLG français), Yi Jongeun (Mindbrick Directeur du Design Lab, architecte DPLG français), Kim Byeonggyu (Université de Chung-Ang, Graduate School of Advanced Imaging, Ph.D., DATA + Lab), Kim Sug – Won (Université nationale de Séoul, PhD, University College Londres + AA School), Lee Young – Seok (Urbaine Index Holdings, Londres Cambrige Univ + AA School), Song Seon (Chung-Ang University PhD Graduate School de l’imagerie avancée, DATA + laboratoire), Kim Dongjo (Université de Chung-Ang, imagerie avancée, Ph.D., DATA + Lab), Woo jJonghyeon (Havard GSD, Rotterdam Berlage), An Na (Ankun Design Group, Rotterdam Berlage + Univ. Des Arts de Londres), Jeong Haehyeon (Chung-Ang University PhD Graduate School of Advanced Imaging, DATA + Lab)

 

Participants

– 35 étudiants de Corée

– 1 étudiante des Etats-Unis

– étudiante du Canada

– 5 étudiants d’Europe

représentant 20 universités differentes :
– 13 universités Coréennes (3 de province + 10 de Séoul)

– 1 université américaine

– 1 université canadienne- 4 universités européennes

 

 

LA CITÉ BIONUMÉRIQUE – Workshop international et séminaire de recherche du 19 au 28 juillet 2012

http://www.ateliergrandparis.fr/ateliersdebats/workshop/citebio.php

Technologies, tendances culturelles et modes de vie :
Les nouvelles technologies qui peuvent s’intégrer dans la ville, à long terme, sont celles qui accompagnent les tendances humaines et les désirs des habitants, sans pour autant générer de contraintes supplémentaires sur la façon de vivre. Pourtant, elles ne manqueront pas d’influencer
les modes de vie. Voici quelques thèmes non exhaustifs qui seront au cœur de la réflexion du workshop.

Lire la suite

Contexte et problématique

Le Grand Paris est une métropole en croissance dont les objectifs ambitieux d’intensification en termes d’activité, de services et de logements sont un enjeu primordial. La loi sur le Grand Paris prévoit en effet la construction de 70 000 logements annuels pour accueillir environ 50 000 personnes par an. Comme dans de nombreuses métropoles, cette croissance pose le problème de l’étalement urbain : peut-on continuer à étendre l’emprise urbaine, construire de nouveaux quartiers sur les espaces ruraux périphériques pour accueillir la population grandissante et participer ainsi au mitage des terres agricoles qui servent à nourrir cette même population ? Les 10 équipes d’architectes-urbanistes consultées en 2008 pour dessiner l’avenir possible du Grand Paris se sont toutes accordées sur la nécessité de construire autant que possible la ville sur la ville.
L’époque des villes nouvelles est révolue et le Grand Paris privilégiera au maximum l’intensification de la ville existante. Cependant certains territoires non urbanisés vont être rendus stratégiques par le développement du réseau de transports public et accueilleront de nouveaux quartiers. Dans ce contexte, il est indispensable d’imaginer de nouveaux modes d’urbanisation qui soient capables de préserver au maximum les espaces naturels et les terres agricoles tout en intensifiant la ville.

Hypothèses

Le workshop s’inscrit dans une démarche prospective qui vise à imaginer un futur en se confrontant aux réalités et aux tendances d’évolution du territoire, des modes de vie et des technologies. En lien avec la problématique énoncée plus haut, l’objectif sera de tester l’hypothèse d’une
cité hyper-collective constituée d’unités urbaines de 5000 habitants.
Un urbanisme hyper-dense offrant des modes de vie flexibles et de haute qualité et permettant d’habiter et de vivre en économisant la surface agricole. Les unités urbaines seront conçues en partant du principe que les technologies numériques, robotiques et biologiques, en germe aujourd’hui, pourront bientôt être généralisées et pleinement intégrées aux modes de vie.
Dans cette optique, les nouvelles technologies pourraient maximiser et optimiser les espaces et les usages, et résoudre en temps réel les problèmes de gestion urbaine, de nourriture, d’impact environnemental, de recyclage et d’économie d’énergie. Les différents projets seront implantés dans des sites stratégiques du Grand Paris où sont en jeu des questions d’économie d’espace, de préservation des ressources, de connectivité aux réseaux.

Conférences

  • Claire Bailly – Jean Magerand : Présentation Bionumérique
  • Pr. Seugman Baek : Séoul Renaissance ; Séoul d’avenir
  • Armand Béhar : Mondes imaginaires
  • Bertrand Lemoine : Présentation du contexte Grand Paris
  • Roland Vidal : Agriculture, paysage et gouvernance alimentaire
  • Angel Talamona : Réseaux sociaux mobiles instantanés et mobilité urbaine
  • André Fleury : Projets d’agriculture
  • Claire Bailly – Jean Magerand : Enjeux contemporains
  • Pierre-Yvon Carnoy : Espaces publics et espaces numériques, Écritures et interprétations
  • Élodie Godo : Le BIM et la 3D dans une agence d’architecture
  • Eve Ross : Maquette collaborative
  • Emmanuel Natchitz : Génie urbain et NTIC
    Jeunes professionnels intervenant tout au long du workshop : Eun Sook BAE, Cédric BLEMAND, Thomas FIERS, Marie VADECARD, Thomas ZEDIN

Série de 5 workshops à la Cité des sciences et de l’industrie

La Cité des sciences et de l’industrie à Paris accueille, du 15 juillet au 1er septembre 2013, l’«Atelier international expérimental pour la Cité bio-numérique ». Cinq Workshops inter- universités intensifs se succéderont, en partenariat avec Universcience, à côté des expositions majeures « Habiter demain : réinventons nos lieux de vie », « Léonard de Vinci », « Design d’ailleurs, Finnia prize 2012 », «L’économie Krach, Boom, Mue » et « Futurotextiles ».

Ces workshops permettront l’échange entre les étudiants, les enseignants, les professionnels et le public. Ils seront associés à un cycle de conférences permettant d’alimenter la réflexion et de débattre sur les enjeux et les pistes d’évolution de nos villes et de nos territoires.
Lire la suite