Exposition Arts Ecosystémiques | Architectures Algorithmiques

– En raison des mesures de confinement liées au COVD-19, l’exposition est reportée à l’automne 2020 –

Face aux enjeux écologiques, il devient urgent de trouver de nouvelles méthodes pour inventer et réaliser des cadres de vie plus vertueux pour les êtres humains et pour la planète. Les domaines de la création ont vocation à proposer à l’expérimentation de nouvelles méthodes, de nouveaux cadres de vie et de nouveaux vivre ensemble.

Cette exposition rassemble des expérimentations inventives – artistiques, architecturales, pédagogiques- qui nourrissent les méthodes scientifiques afin de proposer de nouvelles manières d’aménager les villes, de construire, ou de vivre ensemble. Les œuvres d’artistes réputés, d’étudiants des écoles d’architecture, d’architectes, d’urbanistes, de paysagistes d’agronomes, inspirés du biologique et du numérique, seront exposées pour illustrer ces nouvelles manières d’aborder les pratiques créatives.

L’exposition Arts Ecosystémiques | Architectures Algorithmiques rassemble des expérimentations et des hybridations inventives à l’articulation du naturel-complexe et de l’artificiel-computationnel. Les nouvelles méthodes complexes sont au cœur des hypothèses et des débats. Qu’elles soient high tech ou low tech, les propositions artistiques, architecturales, urbaines ou paysagères abordent la question des nouvelles démarches de conception augmentée. À la fois vivant et producteur d’artificiel, l’être humain augmenté émerge à l’articulation entre ses deux mondes. Les enjeux du Vivant et du Numérique contraignent la société à muter.

Nos cultures sont remises en cause. Entre calcul à haute performance, respect du monde biologique, nouvelles conditions humaines, décroissance, il est urgent d’ouvrir de vrais débats et de construire collectivement un nouvel avenir à la planète et à l’humanité.

Afin de mettre en perspective ces nouvelles avant-garde créatives, l’exposition est couplée avec un colloque international et interdisciplinaire, qui aura lieu les 9 et 10 avril. Ce dernier abordera les nouvelles manières d’envisager les démarches de projet à l’heure de l’écosystémie, de l’algorithmie, du data-mining, de l’auto-organisation et des sciences de la complexité.

Commissariat : Claire Bailly et Jean Magerand

Commissaire associé : Frank Chopin

Du 27 octobre au 2 décembre 2020